Eliane Tillieux prône la qualité et non la quantité des maisons de repos wallonnes